Quel booster ou coupleur séparateur choisir ? 

Photo de notre coupleur séparateur Victron

Une bonne batterie auxiliaire est indispensable pour vivre en autonomie en van aménagé. Cette dernière stocke l’énergie générée par différentes sources telles que l’alternateur du moteur, les panneaux solaires ou encore le chargeur de batterie lorsque le van est branché sur le secteur. Le coupleur séparateur ou booster est un accessoire pratique qui recharge la ou les batteries auxiliaires  pendant que vous roulez. Une technologie « intelligente » gère le processus de charge : il alimente la batterie en roulant et coupe la charge à l’arrêt automatiquement. 

Le coupleur/séparateur

Le coupleur/séparateur le plus connu est le Cyrix-ct de la marque Victron Energy, il existe en 2 modèles : 

Cyrix-ct 120A – https://amzn.to/3shG3vU

Cyrix-ct 230A – https://amzn.to/3SqFf2l

Pour savoir lequel choisir, il faut connaitre l’intensité du courant de charge de l’alternateur. Si l’intensité est de moins de 120A, il faudra choisir le Cyrix-ct 120. Si elle est entre 120 et 230A, il faudra choisir le Cyrix-ct 130.

Le coupleur/séparateur devra s’installer au plus proche de la batterie moteur (ex : dans la baie moteur) pour une efficacité maximale. Plus les fils sont courts, plus le rendement est élevé. Il est très simple à installer.

Comment brancher votre coupleur séparateur ?

Comment installer un couleur séparateur dans un fourgon aménagé ?

Consulter les fiches techniques et schémas d’installations complets

Avantages

  • Peu coûteux (±50€),
  • Simple à installer.

Inconvénients

  • Ne recharge pas la batterie à 100% (la charge est bridée à 80%),
  • Ne fonctionne pas sur les véhicules de normes EURO 5 et 6
    (± après 2011, vérifier le champ V9 de la carte grise).

Le booster

Avec l’arrivée des moteurs aux normes EURO 5 et 6 (puis les suivantes à venir), les coupleurs séparateurs ont dû s’adapter. Les alternateurs des véhicules récents tournent moins souvent (pour limiter une surconsommation) et ont besoin d’être stimulés en continu pour recharger une batterie auxiliaire.

Aussi appelés chargeur DC/DC, les boosters sont dits intelligents, ils détectent la mise en route et stimulent l’alternateur pour optimiser la recharge de la batterie auxiliaire. 

Contrairement au coupleur séparateur, le booster n’a pas de limite de capacité. Selon vos besoins, vous pourrez donc utiliser une batterie auxiliaire bien plus importante. De plus, si vous optez pour une batterie lithium, la fonction intelligente du booster permet de limiter le courant de charge et donc préserver l’alternateur et la batterie (car une batterie lithium est beaucoup plus puissante).

Quelques références :

Avantages

  • Simple à installer,
  • Très performant.

Inconvénients

  • Prix élevé (± 300€),
  • Penser à configurer l’appareil avant utilisation

Si vous avez le budget pour un chargeur booster (ou que vous avez un véhicule récent), n’hésitez pas ! 

Il recharge la batterie à 100% contrairement au coupleur/séparateur (80% max) et permettra également des charges plus régulières.

Comment brancher votre booster ?

Il est très simple de brancher un booster, veillez à installer un coupe-circuit et un fusible adapté (souvent 60A) pour plus de sécurité. Vous pouvez trouver plus d’information sur nos équipements électriques sur la page dédiée.

Schéma de l’installation

Comment installer un booster dans un van aménagé ?

En résumé

Tableau comparatif du Cyrix et du Booster
Source : MyShop-Solaire
Comment fonctionne un coupleur séparateur de batterie ?

Un coupleur séparateur détecte automatiquement la marche et l’arrêt du moteur pour optimiser la charge de la batterie auxiliaire.

Comment choisir son coupleur séparateur ?

Le choix de l’appareil se fait en fonction de l’année du véhicule, des besoins en recharge et du type de batterie auxiliaire. Désormais les coupleurs séparateurs sont les appareils les plus courants sur les installations de fourgons aménagés.

Comment savoir si un coupleur séparateur fonctionne ?

Si vous n’avez pas de témoin lumineux sur votre appareil, vous pouvez le tester facilement avec un multimètre.
– Tournez le cadran du multimètre et réglez le bouton pour mesurer une tension continue de 20 V-.
– Placez les cosses du multimètre sur les les bornes (+) et (-) de la batterie auxiliaire.
– Si la valeur est comprise en 13 et 15V c’est que l’appareil fonctionne correctement.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu du site est protégé.