Comment réaliser l’installation électrique d’un van aménagé ?

Panneau solaire du Sunset Van

La liberté qu’offre la vie en van est très dépendante de l’autonomie que nous avons. En nourriture, en eau, mais surtout en électricité. Pour nous, c’était un critère primordial quand nous avons choisi notre installation électrique pour notre van aménagé. Nous ne voulions pas être contraints d’aller au camping pour recharger notre batterie (mais on a quand même installé une prise au cas où). Aujourd’hui, nous pouvons allumer la lumière, charger nos ordinateurs et nos téléphones, faire fonctionner un mixeur et une antenne 4G… Cela uniquement grâce à l’énergie du soleil et au système qui permet de charger la batterie quand nous roulons. Dans cet article, on vous explique tout de A à Z : comment a été conçu notre circuit électrique, quels équipements nous avons choisis, et combien ça nous a coûté. 

 

Première étape : réfléchir !

Ca peut paraître un peu bête comme conseil, mais c’est peut-être le plus important de tous ceux qu’on va vous donner : anticipez l’installation électrique de votre van aménagé. Avant même de commencer à habiller votre van, il faudra y penser ! Réfléchissez aux endroits où vous voulez positionner vos spots, si vous voulez installer une liseuse ou des spots leds par exemple. Car les gaines électriques doivent passer sous le lambris pour ne pas êtres vues (enfin, c’est votre choix, mais nous personnellement, on ne trouve pas que les gaines électriques apparentes soient très chouettes…).

On vous conseille aussi de réfléchir dès le début à l’endroit où vous souhaitez placer tout le matériel électrique : la batterie, le convertisseur, le MPPT… On reviendra tout ça plus loin dans l’article, mais l’idée, c’est que vous pensiez en amont à un endroit pour les placer, car ça prend pas mal d’espace. En plus, si vous voulez optimiser votre circuit et ne pas devoir acheter des mètres de fils électriques, il faut que cet endroit soit le plus stratégique possible. Nous, on a choisi un espace à gauche de la porte latérale, sous notre lit. Cela a plusieurs avantages : déjà, notre panneau de contrôle (avec les interrupteurs) est à l’entrée. Donc quand on entre et qu’on a besoin d’allumer la lumière, bah… c’est facile. Comme dans une maison en soi. Ensuite, les différents éléments sont cachés sous le lit, et c’est pas plus mal parce que c’est pas le truc le plus sympa visuellement.

Emplacement du matériel électrique

 

Comment concevoir son schéma électrique ?

Une fois ces premiers éléments déterminés, vous allez pouvoir concevoir votre schéma électrique. Et là, ça se corse un peu. Alors, pas besoin d’avoir fait un CAP en électricité non plus, mais on vous conseille quand même de vérifier auprès de professionnels que votre schéma est correct. Même si l’électricité n’est pas un facteur qui entre en compte dans l’homologation auprès de la DREAL, il y a quand même des règles de base à respecter pour votre sécurité. Nous, comme on avait prévu de tout acheter (ou presque) sur le site de My Shop Solaire, on a estimé nos besoins électriques, posé nos questions et envoyé notre schéma au moment d’acheter, pour être sûrs que nous ne nous étions pas trompés. Et heureusement qu’ils étaient là, car c’est facile d’oublier un coupe-circuit ou d’inverser la position de deux éléments. Vous pouvez télécharger notre schéma électrique au bas de cet article  !

Bien choisir les composants de son circuit électrique

Voici les différents éléments que nous avons utilisé :

  • Un panneau solaire très performant, on en est très satisfaits. Attention de bien vérifier qu’il passe sur le toit de votre fourgon, surtout après avoir installé votre / vos lanterneau(s). On a fait une vidéo sur l’installation du panneau solaire, vous pouvez la consulter pour plus d’informations :
 

  • Des supports pour fixer le panneau solaire sur le toit.
  • Du câble 6mm2 solide et durable dans le temps.
  • Des câbles 1,5, 1 et 0,75mm2 pour tout relier
  • Une paire de connecteurs pour connecter vos câbles électriques à vos panneaux solaires.
  • Une batterie lithium car c’est moins lourd (en moyenne 12 kg VS 45 kg pour une batterie Gel ou AGM), plus performant, plus durable dans le temps… Et surtout, elle peut se décharger presque complètement sans risque d’être endommagée !
  • Un chargeur Blue Smart IP67 qui permet de charger la batterie grâce aux panneaux solaires.
  • Un contrôleur de charge solaire maximise la récolte d’énergie, en la gérant intelligemment de manière à obtenir une pleine charge le plus rapidement possible.
  • Un chargeur Orion-TR Smart 12V/12V 30A qui permet de charger la batterie auxiliaire grâce au moteur.
  • Un convertisseur pour convertir le courant 12V en 230V. C’est utile si vous voulez charger votre ordinateur / appareil photo ou utiliser de petits appareils comme un mixeur.
  • Un contrôleur de batterie qui permet de connaître le niveau de charge de la batterie.
  • Un câble BMV pour connecter le shunt du contrôleur BMV à la batterie.
  • Des fusibles pour protéger l’installation contre les court-circuits et les surcharges.
  • Deux portes fusibles pour accueillir les fusibles et protéger l’installation.
  • Le Smart Battery Protect qui permet de définir un seuil à partir duquel les appareils ne sont plus alimentés, pour garder un minimum de batterie (en cas de besoin ou d’urgence).
  • Un pack de 16 cosses solaires pour connecter ou déconnecter les conducteurs ou les fils électriques.

Et parce qu’une image vaut mille mots, on a fait une deuxième vidéo dans laquelle Adrien explique très bien comment il a fait toute l’installation électrique :

 

Combien ça nous a coûté ?

L’installation électrique est un aspect dans lequel nous trouvons qu’il est important d’investir. Une bonne installation avec des produits de qualité permet d’être plus autonome, et dure dans le temps. De plus, nous avons l’intention de vivre à l’année dans notre van et d’y travailler. Nous créons des contenus pour le web, ce qui fait qu’on a des besoins importants en électricité, pour recharger nos ordinateurs, notre appareil photo et notre GoPro. C’est pour toutes ces raisons que nous avons consacré un budget important à l’électricité.

Globalement, les éléments qui nous ont coûté le plus cher sont :

  • le panneau solaire (325€)
  • le MPPT (234€)
  • le contrôleur de batterie (149€)
  • le chargeur DC/DC Orion-TR Smart (273€)
  • et bien sûr la batterie (632€)
  • sans oublier les autres éléments (câbles, interrupteurs, connecteurs, etc), pas très chers séparément, mais qui ensemble ont un certain coût.
 

Au total, l’installation électrique de notre van aménagé aura coûté précisément… 2342,36€.

Bon, si vous n’avez pas le budget, vous avez sûrement moyen de faire des économies. Vous pouvez par exemple choisir une batterie Gel ou AGM, qui sont bien moins chères. Il existe également des produits moins onéreux que ceux de la marque Victron. Nous avons fait nos choix en fonction de nos besoins, et on est extrêmement satisfaits du résultat. C’est à vous de voir !

Si vous avez des questions ou besoin de conseils pour votre installation électrique, vous pouvez nous laisser un commentaire ou envoyer un message. Nous essaierons de vous répondre dans la mesure du possible 😊

Télécharger le schéma électrique

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Marie & Adrien

Marie & Adrien

Nous sommes Mimi & Didi (pour Marie & Adrien), deux vanlifers amoureux de la nature et des voyages. Sur ce blog nous partageons nos aventures avec notre Sunset Van.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Le contenu du site est protégé.