Comment habiller son van aménagé ?

Sunset Van, Mimi & Didi - Habillage du fourgon

L’étape qui suit l’isolation est celle de l’habillage. C’est une étape très satisfaisante ! C’est le premier élément qui vous donne une idée de ce à quoi va ressembler votre van une fois terminé. L’habillage de votre van aménagé va refléter vos goûts, votre identité, il permet de vous sentir vraiment chez vous ! 

 

Avant d’habiller votre fourgon…

Il est nécessaire de réfléchir à plusieurs choses avant de vous lancer dans l’habillage de votre van aménagé. Tout d’abord, nous vous conseiller de percer toutes les ouvertures, c’est-à-dire les baies, les lanterneaux, les aérations, etc. Il est en effet interdit de percer les ouvertures dans un renfort du fourgon. Or, vous ne verrez plus vos renforts une fois votre van habillé ! Faites donc vos aérations avant. Sinon, même pour une petite aération comme celle du caisson de gaz, ça peut être tout de suite un casse-tête pour retrouver où sont les renforts précisément. 

Réfléchissez aussi à votre installation électrique ! Vous n’êtes bien sûr pas obligés de la mettre en place avant d’habiller votre fourgon, mais faites au moins passer les gaines entre l’isolation et l’habillage pour pouvoir passer les fils électriques. Pensez bien aussi aux emplacements de vos spots, car il vous faudra les encastrer dans le lambris au moment de la pose de celui-ci. 

 

Quel matériau choisir pour faire l’habillage de votre van aménagé ? 

Il y a une multitude de matériaux qui peuvent être choisis pour habiller votre fourgon. Votre choix peut dépendre de votre budget, du poids, mais aussi bien sûr de vos envies. 

On voit très souvent un habillage bois pour les fourgons aménagés. Certaines personnes choisissent de réutiliser le contreplaqué qu’il y a souvent dans les utilitaires, contre les parois en tôle. On peut aussi utiliser du lambris en pin, ça donne un aspect “chalet” qu’on adore. Vous pouvez aussi opter pour des lames de lambris en PVC. C’est beaucoup moins chaleureux que le bois, mais bien plus léger et ça ne craint pas l’humidité. 

Dans le Sunset, nous avons choisi de mixer contreplaqué et lambris : nous avons réutilisé le contreplaqué qui était déjà dans le fourgon au niveau du sol et des parois, aux endroits que nous n’allions pas particulièrement voir : dans les fonds de placard et dans la soute. Nous l’avons toutefois peint avec notre peinture (référence Caravane des Sables de chez Dulux Valentine) pour faire un peu plus “propre”.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sunset Van – mimi & didi (@mimietdidi)

 

Nous avons acheté du lambris en épaisseur 9mm pour habiller le reste du fourgon, c’est-à-dire le plafond et les parois visibles. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sunset Van – mimi & didi (@mimietdidi)

 

La feutrine est un tissu que nous avons utilisé également, pour certains endroits en relief qui ne permettent pas de poser des lames de lambris, comme les montants par exemple. Ces endroits peuvent constituer un petit casse-tête car ils sont difficiles à habiller, mais les recouvrir d’un tissu un peu épais constitue une bonne solution. Vous pouvez en trouver de toutes les sortes chez Self Tissus. Pourquoi pas sinon opter pour de la toile de jute pour un aspect champêtre ? 

Et pour le sol, nous avons opté pour du lino effet parquet gris (nous avons trouvé une chute en rabais chez Saint-Maclou). Le lino est peu cher, pas très lourd et facile à nettoyer. C’est vraiment un classique de l’habillage dans les fourgons ! On vous déconseille en tous cas la moquette (salissant) ou le carrelage (bien trop lourd) !

 

Comment bien lambrisser un fourgon ? 

Avant de commencer le lambris, il faut fixer des tasseaux qui permettront de visser vos lames de lambris ou clouer les clips à lambris. Nous en avons fixé au plafond et sur les parois. Ces tasseaux permettent aussi de tenir en place le Biofib (qui nous sert d’isolant). A certains endroits, nous avons utilisé des lames de contreplaqué que nous avions déjà plutôt que d’acheter de nouveaux tasseaux. 

Ensuite, vous pouvez commencer l’habillage en lui-même. Il faut prendre les mesures et découper les lames de lambris à la bonne taille (nous avons utilisé une scie sur table pour cela). Ensuite, il faut les fixer une à une au plafond. Pour la première lame, il va peut-être être nécessaire de la visser directement dans votre tasseau. Ensuite, vous pourrez emboîter vos lames entre elles grâce à des clips à lambris, que vous clouerez dans vos tasseaux. Faites bien attention au sens de vos lames : une lame mâle s’emboîte dans une lame femelle ! 

Les portes constituent des éléments plus délicats. En effet, elles sont parfois courbées, et vous ne pourrez pas toujours fixer de tasseau sur la porte. Ce que nous avons fait pour la porte latérale, c’est que nous nous sommes servis du morceau de contreplaqué qui y était posé avant comme d’un patron. Nous avons assemblé plusieurs lames de lambris entre elles grâce à des clips, et nous avons posé le morceau de contreplaqué dessus pour dessiner la forme exacte. Puis nous avons découpé notre “plaque” de lambris à la scie sauteuse. Une fois coupée, nous l’avons fixée sur la porte avec des vis aux quatre coins, comme nous l’aurions fait avec une planche de bois classique. Pour les portes arrières, nous avons réutilisé le contreplaqué qui y était à l’origine, et nous avons fixé le lambris directement dessus. 

Nous vous invitons à consulter la vidéo que nous avons réalisée à ce sujet ! 

 

Combien de temps pour habiller son fourgon ? 

Nous avons commencé l’habillage de notre van aménagé en avril 2021, et la peinture a été faite début mai. Ce qui prend le plus de temps, c’est de bien couper et fixer votre lambris, si c’est l’option que vous choisissez. Mais une fois que vous avez le coup de main, c’est plutôt simple ! 

 

Combien ça nous a coûté ? 

Nous avons acheté notre lino 27€ (il s’agissait d’une chute à prix bradé). Les 6 bottes de lambris nous ont coûté 106€, et les clips 5€. Nous avons aussi acheté plusieurs baguettes de finition qui nous ont coûté un peu plus d’une cinquantaine d’euros. Le matériel pour la peinture et le vernissage nous a coûté aux alentours de 100€ et la feutrine 12€. En tout, cela représente un budget d’environ 300€. Mais bien sûr, tout dépend des choix que vous ferez (et de la taille de votre fourgon ! ). Vous pourrez peut-être récupérer des chutes de bois de palette ou utiliser de la peinture que vous avez déjà chez vous, par exemple. 

 

En conclusion…

Nous avons choisi le lambris pour son côté très chaleureux, et nous adorons le résultat final. Ca fait vraiment son effet quand on entre dans le fourgon ! Malheureusement, le choix du lambris bois fait que le fourgon est un peu lourd (notre fourgon est un 3T). Mais si vous pouvez vous permettre d’aller jusqu’à 3,5T, n’hésitez pas ! 

De manière générale, peu importe l’habillage que vous choisirez, il représente votre identité, vos goûts. Faites-le à votre image, soyez créatifs et surtout amusez-vous ! 

 

> Retrouvez toutes les informations sur notre van

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TU VEUX SUIVRE LES ACTUALITES DU SUNSET VAN ?

Inscris-toi à la newsletter :-)