Quelle isolation choisir pour son van aménagé ?

Sunset Van, Mimi & Didi - Isolation au liège projeté

L’isolation d’un van aménagé est l’une des premières étapes des travaux d’aménagement, et certainement l’une des plus importantes pour votre confort de vie. Découvrez dans cet article comment bien choisir vos matériaux pour isoler votre fourgon selon vos besoins !


L’isolation : une étape nécessaire ? 

L’isolation est une étape qui prend un certain temps et peut être coûteuse, c’est pourquoi on peut légitimement se poser la question : dois-je vraiment isoler mon van aménagé ? La réponse est : tout dépend de vos besoins ! 

Si vous utilisez votre fourgon ponctuellement et dans des lieux où le climat est tempéré, alors l’isolation sera une étape moins importante. Vous pourrez vous contenter de laisser les fenêtres ouvertes pour laisser l’air passer et également de vous munir d’une bonne couette pour les nuits fraîches. 

En revanche, ne négligez pas cette étape si vous prévoyez de vivre plusieurs mois dans votre fourgon, ou si vous pensez partir dans des endroits où le climat est plus rude. Toutefois, n’espérez pas conserver constamment une température de 20° dans votre fourgon, été comme hiver. Il fera toujours un peu chaud l’été à l’intérieur (mais on vit dehors en été) et un peu froid en hiver. Un petit chauffage peut alors s’avérer nécessaire pour vivre confortablement. Raison supplémentaire pour bien isoler : à quoi bon chauffer un espace qui serait une passoire thermique ? 


Étape préliminaire : le nettoyage ! 

Avant de se précipiter sur l’isolation, il faut bien sûr préparer votre fourgon. Il s’agit donc de le vider entièrement (sièges éventuels à enlever, contreplaqué des parois et du sol, etc) puis de le nettoyer à fond. N’oubliez pas également d’appliquer de l’anti-rouille aux endroits qui en auraient besoin. Il faut partir sur une base saine avant tout, car une fois que votre fourgon sera isolé et habillé, ce sera bien plus compliqué de traiter des problèmes d’humidité ou de rouille. 


Le choix des matériaux

Ensuite, il faudra choisir attentivement les matériaux que vous allez utiliser. Le choix dépendra du budget que vous avez à y consacrer et de vos contraintes (facilité de pose, place, etc).

L’armaflex

L’armaflex est une solution que l’on retrouve dans de nombreux fourgons, surtout dans des vans compacts. Il existe de l’armaflex autocollant, qui est une bonne solution si vous ne voulez pas vous prendre trop la tête avec l’isolation. C’est très rapide à poser, et d’après ce que l’on sait, plutôt efficace. 

Pour en savoir plus sur cet isolant, nous vous conseillons cet article très détaillé : https://mon-fourgon-amenage.fr/isolation/armaflex-van 

Le polystyrène 

La polystyrène se vend par plaques. Vous pouvez l’utiliser partout dans le fourgon, mais de notre côté, nous l’utilisons uniquement sur le sol. Il a cet avantage d’être très fin et donc de ne pas prendre de place entre la tôle et le contreplaqué. 


Le liège 

Le liège est un très bon choix pour l’isolation des fourgons aménagés. Il a de très bonnes propriétés isolantes (phoniques et thermiques) et est résistant à l’humidité. Les plaques de liège sont simples à poser, mais en revanche il est difficile voire impossible de fixer les plaques de liège dans les longerons et les montants. 

C’est pourquoi, pour le Sunset, nous avons privilégié le liège projeté. C’est un peu plus compliqué pour l’appliquer, il faut bien se protéger et masquer toutes les surfaces qui ne doivent pas en recevoir. Toutefois, il a ce grand avantage de pouvoir se fixer absolument partout, même dans les plus petits recoins. Il permet donc d’éviter au maximum les ponts thermiques, c’est-à-dire les transmissions de chaleur ou de froid entre l’extérieur et l’intérieur. Ainsi, pas de condensation, ce qui est un vrai point positif. 

Il existe des pots de liège prêts à l’emploi, qui permettent de simplifier la projection du liège, mais au vu du prix élevé des pots, nous avons privilégié une fabrication artisanale de notre mélange de liège. Nous avons partagé notre recette sur Instagram, juste ici :


Le biofib trio

Le biofib trio est un mélange de chanvre, de lin et de coton. C’est un isolant naturel, mais qui nécessite la pose d’un frein-vapeur par la suite pour éviter la condensation (à ne pas confondre avec un pare-vapeur, qui peut provoquer une accumulation d’humidité dans la paroi). C’est ce que nous avons utilisé dans le Sunset, par dessus les couches de liège projeté. 


La paille de riz

La paille de riz est un matériau écologique, qui se présente en vrac ou en plaques. Il est peu sensible à l’humidité. Il est également léger, peu cher et apparemment très efficace. Nous avons hésité à utiliser de la paille de riz pour l’isolation de notre fourgon, mais nous avons eu du mal à en trouver et nous avons choisi le Biofib à la place.


Les solutions à éviter

La laine

La laine de bois et la laine de verre sont à proscrire : autant ce sont des matériaux couramment utilisés dans le bâtiment, autant dans un fourgon ce n’est pas du tout recommandé. En effet, cela risquerait d’emprisonner l’humidité dans l’isolation, entre la tôle et l’habillage. Cela risque donc de provoquer de la rouille au fil du temps. 



Le multicouche

Le multicouche est parfois utilisé pour des isolations simples, dans des petits fourgons. Pourtant, d’après différents retours que nous avons eus, il semblerait que ce matériau soit à éviter car il n’est pas vraiment efficace. 




Il existe sûrement bien d’autres solutions sur lesquelles nous ne sommes pas revenus ici. N’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un message


Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TU VEUX SUIVRE LES ACTUALITES DU SUNSET VAN ?

Inscris-toi à la newsletter :-)